JUSQU’AUX LIMITES. MÊME EN TERMES D’EFFICIENCE.

BMW EfficientDynamics dans la Berline BMW M3.

JUSQU’AUX LIMITES. MÊME EN TERMES D’EFFICIENCE.

BMW EfficientDynamics dans la Berline BMW M3.

La Berline BMW M3 est un modèle de performances même en termes d’efficience. Les mesures intelligentes EfficientDynamics telles que la fonction d’arrêt et de redémarrage automatique du moteur ou la récupération de l’énergie au freinage assurent une exploitation optimale des ressources, contribuant ainsi de manière non négligeable à la puissance et à l’endurance de la Berline BMW M3.

JUSQU’AUX LIMITES. MÊME EN TERMES D’EFFICIENCE.BMW EfficientDynamics dans la Berline BMW M3.

La Berline BMW M3 est un modèle de performances même en termes d’efficience. Les mesures intelligentes EfficientDynamics telles que la fonction d’arrêt et de redémarrage automatique du moteur ou la récupération de l’énergie au freinage assurent une exploitation optimale des ressources, contribuant ainsi de manière non négligeable à la puissance et à l’endurance de la Berline BMW M3.

AÉRODYNAMISME.

Des mesures aérodynamiques parfaitement harmonisées optimisent la dynamique de conduite, la stabilité et la maniabilité des automobiles M, notamment à allure soutenue. Le pare-chocs avant caractéristique incarne à cet égard de manière visible le concept aérodynamique spécifique des automobiles M. De généreuses prises d’air assurent, sur circuit également, un refroidissement optimal du moteur, de l’air de suralimentation, de l’huile et des freins, ainsi que de l’huile de boîte sur les modèles M pourvus de la boîte à double embrayage. Les deux entrées d’air verticales des rideaux d’air et les ouïes latérales M avec les bouches de reniflard derrière les passages de roue produisent un flux d’air accéléré autour des roues avant. Le « rideau d'air » ainsi déployé sur le flanc extérieur des roues réduit les turbulences et la résistance aérodynamique. Autre mesure d’amélioration sur le plan aérodynamique, l’arête de décollement sur le volet de coffre améliore l’équilibre aérodynamique entre les trains avant et arrière et réduit le coefficient de portance. Au final, par leur action coordonnée avec précision, ces mesures permettent d’obtenir un équilibre aérodynamique et une aptitude à la compétition associés à des sensations typiquement M.

SYSTÈME DE RÉCUPÉRATION DE L’ÉNERGIE AU FREINAGE.

Chaque freinage libère de l’énergie cinétique, une énergie qui est longtemps restée inexploitée dans les voitures. La récupération de l’énergie au freinage utilise ce potentiel jusqu’ici délaissé et produit du courant à partir de l’énergie de décélération générée lorsque le conducteur décélère ou freine. Ce courant sert à charger la batterie. Grâce à ce système intelligent de gestion de l’énergie, l’alternateur ne fonctionne plus en permanence et le moteur est moins sollicité. Résultat : la consommation baisse et la puissance augmente, en parfaite adéquation avec la philosophie BMW EfficientDynamics.

INDICATEUR DE CHANGEMENT DE RAPPORT.

Changer de rapport au bon moment assure des économies de carburant considérables, tant en agglomération que sur route. Des changements de rapport optimaux vont de pair avec une consommation réduite – en fonction de la situation de conduite et du régime, la gestion moteur calcule quel rapport permet d’obtenir la plus grande efficience et une flèche lumineuse apparaissant sur l’écran d’information vous indique si un rapport supérieur ou inférieur permettrait de rouler de manière plus sobre. Lorsqu’une forte accélération est détectée, la recommandation de changement de rapport n’est donnée qu’une fois atteinte une plage de régimes plus élevée. Des tests comparatifs internes à BMW ont établi que des voitures équipées d’un indicateur de changement de rapport permettaient d’économiser environ 4 % de carburant.

FONCTION D’ARRÊT ET DE REDÉMARRAGE AUTOMATIQUE DU MOTEUR.

La fonction d’arrêt et de redémarrage automatique du moteur coupe ce dernier lors des arrêts de courte durée, par exemple à un feu rouge ou dans un embouteillage, réduisant ainsi la consommation de carburant.
Lorsque le conducteur enfonce l’embrayage (boîte manuelle) ou relâche la pédale de frein (boîte M à double embrayage), le moteur redémarre automatiquement en quelques fractions de seconde.