LES LIMITES SONT LÀ POUR ÊTRE DÉPASSÉES.

La dynamique de conduite et l'efficience du Cabriolet BMW M6.

LES LIMITES SONT LÀ POUR ÊTRE DÉPASSÉES.

La dynamique de conduite et l'efficience du Cabriolet BMW M6.

LES LIMITES SONT LÀ POUR ÊTRE DÉPASSÉES.La dynamique de conduite et l'efficience du Cabriolet BMW M6.

Au volant du Cabriolet BMW M6, le rugissement du moteur essence 8 cylindres M TwinPower Turbo, les systèmes d’assistance au conducteur innovants et les suspensions aux gènes de compétition font s’estomper les limites entre la route et le circuit de course. Tout du moins jusqu’à ce que la capote en tissu s’ouvre pour laisser les rayons du soleil inonder l’habitacle au cachet luxueux, revélant un univers rappelant le pont d’un yacht de course.

BOÎTE M À DOUBLE EMBRAYAGE À 7 VITESSES AVEC DRIVELOGIC.

BOÎTE M À DOUBLE EMBRAYAGE À 7 VITESSES AVEC DRIVELOGIC.

La boîte M à double embrayage (DCT) avec Drivelogic est une boîte à double embrayage innovante conçue spécialement pour les moteurs à hauts régimes BMW M. Elle dispose de la sélection automatique des rapports optimisée en termes de motricité, de la fonction départ automatisé, de l’assistance à faible vitesse et de la fonction d’arrêt et de redémarrage automatique du moteur. La commande s’effectue soit automatiquement, soit manuellement, via les palettes au volant M gainé cuir ou le sélecteur de boîte automatique placé sur la console centrale. La boîte M DCT assure des passages de rapports extrêmement rapides. Pour ce faire, les deux demi-boîtes disposant chacune de son propre embrayage transmettent la force motrice aux roues sans rupture de couple. Par ailleurs, la boîte M DCT adapte sa stratégie de passage des rapports en fonction des données de navigation, par exemple en rétrogradant avant un virage. La fonction additionnelle de départ automatisé, qui permet une accélération maximale départ arrêté, procure une expérience de conduite extrêmement dynamique, avec des changements de rapport en pleine accélération, sans pédale d’embrayage et sans rupture de charge. En fonctionnement automatisé (mode D) comme en fonctionnement manuel (mode S), le système Drivelogic met à votre disposition trois programmes de passage des rapports : avec en ligne de mire une sportivité extrême, le confort ou l’optimisation de la consommation.

GROUPE COMPÉTITION.

Sensations de course à l’état pur : équipée du groupe compétition, le Cabriolet BMW M6 procure des performances encore améliorées grâce à une puissance moteur accrue, une direction plus directe et des trains roulants aux réglages spécifiques. La puissance du moteur 8 cylindres M TwinPower Turbo passe de 560 à 600 ch. Ce gain de puissance est obtenu en augmentant la pression de suralimentation dans les hauts régimes. Le système d’échappement Sport produit une sonorité particulièrement sportive à donner la chair de poule. Sur circuit comme au quotidien, les trains roulants aux réglages spécifiques et la direction extrêmement directe et sportive transposent chaque consigne au volant avec une précision maximale. Les roues de 20 po en alliage léger à rayons doubles, style 601 M, bicolores, avec pneus de performance et les doubles sorties chromées noires du système d’échappement Sport complètent le tout.

DIFFÉRENTIEL ACTIF M.

Le différentiel actif M avec répartition entièrement variable du couple entre les roues arrière optimise la motricité et la tenue de route lors des changements de voie et des accélérations en sortie de virage, à allure soutenue ainsi que dans différentes conditions de roulage (neige, verglas ou gravillons). Il garantit un comportement précis, même en présence d’accélérations transversales extrêmes. Grâce à la régulation en continu du blocage du différentiel, le comportement routier est équilibré et la voiture plus facilement contrôlable dans les situations de conduite extrêmes. Cette optimisation de la motricité est le fait d’un système de blocage à lamelles à commande électronique qui réduit les écarts de vitesse de rotation entre les roues arrière. Issu de la compétition automobile, le système est connecté au Contrôle Dynamique de la Stabilité DSC via une unité de commande électronique. Il fait varier le couple de blocage entre 0 et 100 % de manière proactive en fonction de la situation de conduite. Les différences de couple les plus infimes entre les roues motrices peuvent ainsi être neutralisées – sans risque de sous-virage. Le différentiel actif M garantit une adhérence maximale et une agilité parfaite et transforme la force motrice du moteur en poussée presque sans perte de puissance.

FREINS CARBONE-CÉRAMIQUE M.

Les freins carbone-céramique M sont un exemple de transfert de technologie cohérent de la compétition à la série. Grâce à l’emploi d’une nouvelle céramique composite renforcée de fibres de carbone, la force de freinage est transmise de manière encore plus directe et la résistance au fading augmente. Exempts de corrosion et bénéficiant d’une résistance accrue à l’échauffement et à l’usure, ces freins contribuent à la réduction du poids du véhicule. Grâce à leur construction allégée, les masses non suspendues et en rotation sont réduites, ce qui améliore le potentiel d’accélération, la réactivité et la maniabilité de la voiture, mais apporte aussi un surcroît de dynamisme et de motricité, un meilleur confort de suspension et une réduction de la consommation de carburant. Avec leurs disques surdimensionnés (410 mm à l’avant et 396 mm à l’arrière), leurs étriers fixes à 6 pistons à l’avant et leurs étriers flottants mono-piston à l’arrière, les freins carbone-céramique M affichent une résistance très élevée à l’échauffement en utilisation prolongée et sont donc parfaitement adaptés à la compétition. Les bagues de disque de frein ajourées et ventilées assurent des réactions sensiblement plus fines sur sol mouillé et une meilleure évacuation de la chaleur. Les freins carbone-céramique M se reconnaissent à leurs étriers recouverts de peinture dorée mate et à leur logo M caractéristique.

ESPRIT DE COMPÉTITION.

Sur la route, il y a toujours une voiture qui roule plus vite. La voici. Le Cabriolet BMW M6 incarne la philosophie de BMW M GmbH. La puissance à elle seule ne suffit pas. Il s’agit surtout de la transformer en sensation de conduite incomparable. Des matériaux high-tech comme l’aluminium, la céramique et le carbone rencontrent le savoir-faire et l’ADN de la compétition. Les ingénieurs ont laissé parler leur passion pour concrétiser leur objectif : vous faire vivre l’expérience de conduite la plus exaltante qui soit à ciel ouvert.

  • Contrôle du démarrage

    Le contrôle du démarrage permet une accélération maximale départ arrêté lorsque le moteur a atteint sa température de service. Pour ce faire, le conducteur exerce une pression prolongée sur la touche DSC pour désactiver le Contrôle Dynamique de la Stabilité DSC et active le contrôle du démarrage. Il sélectionne le mode séquentiel (programme de conduite 3), enfonce la pédale de frein tout en accélérant à fond (kick down). Le symbole drapeau de départ apparaît sur le combiné d’instrumentation et le moteur monte automatiquement au régime de démarrage optimal. Le conducteur relâche alors la pédale de frein tout en maintenant écrasé l’accélérateur : la voiture accélère à fond jusqu’à ce que le conducteur relâche la pression sur l’accélérateur. La boîte M à double embrayage règle alors les points de passage des rapports de façon à exploiter systématiquement le régime de transition optimal dans la montée des rapports. Cet équipement est très apprécié des amateurs de conduite sportive.

  • Commande électronique d'amortisseur

    La commande électronique d'amortisseur (EDC) ajuste la force d’amortissement automatiquement ou manuellement à la situation de conduite. Tous les mouvements de caisse, qui influencent le comportement routier, sont surveillés par des capteurs. L’EDC analyse ces données et les transmet aux amortisseurs. Ceux-ci modulent en continu la force d’amortissement, par le biais d’électrovannes, en fonction des variations dans les conditions de roulage, de charge et de conduite. Ces interventions réduisent sensiblement le phénomène de plongée au freinage ou les mouvements de caisse dus aux ondulations de la route, aux virages ou aux accélérations. Résultat : la sécurité est augmentée – grâce par exemple à une distance de freinage plus courte – et le confort amélioré.

  • Contrôle Dynamique de la Stabilité

    Le Contrôle Dynamique de la Stabilité (DSC) est un autre équipement phare du Cabriolet BMW M6. Par rapport aux systèmes précédents, les fonctions de régulation optimisées contribuent à améliorer encore le comportement dynamique. Par ailleurs, des fonctions supplémentaires ont été intégrées pour la sécurité active (amorce de freinage, fonction « freins secs », assistance anti-fading) et le confort (assistant de démarrage en côte, frein de stationnement avec fonction de maintien automatique du véhicule à l’arrêt Auto Hold). Le Contrôle Dynamique de la Stabilité (DSC) permet au conducteur de choisir entre trois modes : DSC on, MDM (mode M Dynamic), DSC off. En mode DSC on, il intervient de manière ciblée sur les freins pour prévenir toute tendance au sous-virage ou survirage, tandis que le MDM autorise un patinage plus important des roues et de légers dérapages contrôlés pour les conducteurs aux ambitions sportives. Ce mode prévoit également une intervention des aides à la conduite à partir d’un certain seuil. Lorsque le DSC est désactivé (DSC off), le conducteur a la possibilité d’exploiter au maximum la zone rouge sur circuit et d’effectuer des survirages de puissance (dérapages contrôlés) à l’aide de la pédale d’accélérateur.

  • M Servotronic

    La direction Servotronic M offre la bonne assistance de direction en toutes circonstances. Elle adapte l’effort au volant à la vitesse et garantit un comportement directionnel direct et précis même à vive allure. Elle améliore de surcroît le confort en réduisant les efforts de braquage et en assurant une agilité maximale lors des manœuvres de stationnement, dans les ruelles étroites et tortueuses ainsi que sur route sinueuse. Sur la base de la vitesse, un calculateur détermine l’assistance appropriée. L’assistance de la direction hydraulique est adaptée à la situation de conduite de manière fine et précise. Ainsi, à vitesse réduite, l’effort à produire au volant est minimal. Lorsque la vitesse augmente, l’assistance de direction diminue progressivement pour assurer un contact plus direct avec la chaussée et garantir une parfaite tenue de cap. Spécialement adaptée aux automobiles M, la direction Servotronic M à assistance variable en fonction de la vitesse offre trois cartographies que le conducteur peut sélectionner en appuyant sur un bouton. En combinaison avec le Pack Compétition, la direction Servotronic M offre des réglages encore plus directs.

M DRIVE.

M Drive permet de programmer des profils de conduite personnalisés allant d’une conduite confortable à une configuration pour rouler sur circuit. D’une pression sur l’une des touches M Drive au volant, le conducteur peut activer à tout moment en un éclair l’un des deux profils enregistrés avec tous les réglages correspondants. Les configurations prédéfinies sont réglables individuellement via le menu iDrive. Les touches M Dynamic permettant de régler toutes les fonctions paramétrables individuellement du moteur et des trains roulants sont disposées autour du sélecteur de boîte de vitesses sur la console centrale. Le conducteur peut ainsi sélectionner individuellement le mode DSC, la courbe de puissance du moteur, la cartographie de la suspension M et de la direction Servotronic M à assistance variable en fonction de la vitesse et le programme de changement de rapports de la boîte de vitesses M à double embrayage. ll élabore ainsi une configuration détaillée qu’il peut ensuite mémoriser par pression prolongée sur l’une des deux touches M Drive au volant.

TECHNOLOGIES BMW EFFICIENT DYNAMICS.

Qu’il s’agisse d’optimiser les performances ou de réduire la consommation, l’important, c’est avant tout le plaisir de conduire BMW. BMW EfficientDynamics est une stratégie signée BMW visant à minimiser la consommation de carburant et les émissions tout en intensifiant le dynamisme et les sensations ressenties au volant. Ces technologies, dont bénéficient de série tous les modèles BMW, se rapportent à la conception générale de la voiture autour de la construction allégée intelligente, à la motorisation et à la gestion de l’énergie.

  • Arrêt-redémarrage automatique

    La fonction d’arrêt et de redémarrage automatique du moteur permet de ne consommer du carburant que lorsque la voiture roule. À un feu rouge ou dans un embouteillage par exemple, la fonction d’arrêt et de redémarrage automatique du moteur exploite le potentiel d’économie alors disponible en coupant le moteur dès que le conducteur passe au point mort et freine la voiture jusqu’à l’arrêt complet. Un affichage sur l’écran d’information indique que la fonction est activée. Dès que le conducteur relâche la pédale de frein, le moteur redémarre automatiquement. Cela n’a aucune incidence négative sur l’agrément de conduite et la sécurité, car la fonction reste inopérante tant que le moteur n’a pas atteint sa température de service optimale ou que la température souhaitée dans l’habitacle n’est pas atteinte, ou encore si la charge de la batterie est insuffisante ou si vous tournez le volant. Au besoin, une unité de commande centrale redémarre le moteur même si la BMW est à l’arrêt, par exemple lorsque la voiture avance seule ou que le pare-brise s’embue. Il est également possible de désactiver à tout moment la fonction d’arrêt et de redémarrage automatique du moteur d’une pression sur un bouton.

  • Récupération de l’énergie au freinage

    Chaque freinage libère de l’énergie cinétique, une énergie restée longtemps inexploitée dans les voitures. Le système de récupération de l’énergie au freinage utilise ce potentiel et produit du courant à partir de l’énergie de décélération générée lorsque le conducteur lève le pied de l’accélérateur ou freine. Ce courant sert à charger la batterie. Grâce à ce système intelligent de gestion de l’énergie, l’alternateur ne fonctionne plus en permanence et le moteur est moins sollicité. Résultat : la consommation baisse et la puissance moteur augmente, en parfaite adéquation avec la philosophie BMW EfficientDynamics.