DE NOUVELLES RÉFÉRENCES EN TERMES DE SPORTIVITÉ.

La dynamiqe de conduite du Touring BMW de Série 3.

Le dynamisme a de nombreux visages : avec les équipements supplémentaires comme la suspension adaptative M optionnelle, le mode Sport ou la direction variable sport, vous pouvez rendre votre BMW Série 3 Touring encore plus agile. Ainsi, vous profitez d’une conduite encore plus sportive et d’une excellente tenue de cap. 

SUSPENSION ADAPTATIVE M.

Avec la suspension adaptative M en option, la sportivité de la Touring BMW de Série 3 atteint une nouvelle dimension tout en étant visuellement mise en valeur. Le tout sans la moindre incidence sur le confort. Avec la suspension adaptative M optionnelle, le surbaissement de 10 mm de la caisse et les amortisseurs à pilotage électronique apportent un surcroît d’agilité. En cours de route, des capteurs recueillent continuellement des données et commandent les valves d’amortisseur de la suspension adaptative M en fonction de la situation de conduite et du tracé de la route, et ce de manière individuelle pour chaque roue, de façon à garantir une tenue de route optimale en toutes circonstances. Une unité de commande électronique analyse les données fournies sur l’accélération des roues, les accélérations transversales et longitudinales, la vitesse du véhicule ainsi que la position du volant pour adapter l’amortissement au profil de la route et à la situation de conduite. Par ailleurs, le conducteur a la possibilité de choisir entre un réglage sportif ou confortable au moyen de la touche de la commande de régulation du comportement dynamique.

MODE SPORT.

Une question de réglages : en mode Sport, le moteur et la dynamique de votre BMW Série 3 Touring se font encore plus directs, autorisant ainsi une conduite encore plus sportive. Le mode Sport est activé via le sélecteur de mode de conduite placé sur la console centrale. Il permet d’obtenir, par le biais d’un réglage prédéfini, une configuration nettement plus dynamique – par rapport à la configuration de base – du moteur et de la suspension en fonction des équipements choisis. Le moteur se montre encore plus réactif. En combinaison avec la boîte de vitesses automatique, les changements de rapports se font nettement plus sportifs. En combinaison avec la suspension adaptative, le train roulant adopte un réglage nettement plus agile. En présence de la direction Sport à démultiplication variable, l’assistance est réduite, ce qui se traduit par un ressenti encore plus direct.

Châssis.

Châssis.

La maniabilité et l'agilité.

Confort de conduite au plus haut niveau, allié à un maximum de maniabilité, d’agilité et de précision. Autant d’exigences qui paraissent difficiles à concilier. C’est pourtant ce que fait le châssis du Touring BMW de Série 3. Cette prouesse est à mettre pour une bonne part à l'actif d'une technique de châssis sophistiquée avec train avant à double articulation des pivots de fusée et train arrière à cinq bras, qui s'associe parfaitement au concept éprouvé avec moteur en position longitudinale,spropulsion arrière, répartition équilibrée de la charge sur les essieux et carrosserie rigide en torsion. BMW mise sur des composants de châssis particulièrement légers, une cinématique des essieux sophistiquée et parfaitement étudiée ainsi qu’une direction précise, exempte de remontées de couple du fait de la propulsion. Des systèmes de régulation électroniques ultramodernes viennent appuyer le potentiel dynamique du Touring BMW de Série 3.

Charge à l'essieu 50/50.

Avec un empattement de 2 810 millimètres, une voie de 1 543 millimètres à l’avant et de 1 583 millimètres à l’arrière, le Touring BMW de Série 3 voit ses dimensions augmentées. Avec la chaîne cinématique au poids optimisé et le concept allégé de la carrosserie, cela donne une répartition idéale des masses de 50/50, pour un maximum en termes de dynamisme et de stabilité.

Direction variable sport.

Direction variable sport.

Confort maximal.

Rencontre du dynamisme et du confort : la direction sport à démultiplication variable adapte l’angle de braquage des roues avant aux conditions de conduite de façon à ce que la Touring BMW de Série 3 réagisse plus ou moins directement aux actions du conducteur sur le volant.

Mouvements de volant réduits.

Les mouvements de volant nécessaires pour les braquages importants sont réduits de l’ordre de 25 %. Les manœuvres nécessaires pour garer la voiture ou tourner dans une ruelle étroite sont donc plus faciles et plus confortables, car le conducteur a moins d’efforts à fournir pour tourner le volant. Le Touring BMW de Série 3 s’en montre d’autant plus maniable, par exemple dans une manœuvre d’évitement brusque. En revanche, pour des angles de braquage moins importants (entre 0 et 100 degrés), le Touring BMW de Série 3 fait preuve d’une excellente tenue de route et traduit avec une très grande précision les mouvements de volant. Le système purement mécanique fonctionne avec une crémaillère à pas progressif.

BMW xDrive.

BMW xDrive.

Le système de traction intégrale BMW xDrive.

Le système de traction intégrale intelligent xDrive améliore la motricité, la tenue de cap et la sécurité, en particulier lorsque des conditions défavorables imposent la transmission de davantage de force motrice à la chaussée. La technologie xDrive détecte la moindre amorce de survirage ou de sous-virage. Le système répartit jusqu’à 100 % du couple entre les essieux via la boîte de vitesses et un embrayage à lamelles à commande électronique en une fraction de seconde et de manière entièrement variable avant de revenir au ratio classique de 40/60. Avec la traction intégrale xDrive, chaque essieu exploite au maximum sa motricité. Résultat : une transmission optimale de la puissance à la route dans les virages serrés, lors des démarrages en côte ou sur une chaussée rendue glissante par la pluie, les feuilles mortes ou la neige. Votre BMW procure ainsi des accélérations sereines en sortie de virage. Avec xDrive, votre BMW profite de tous les avantages de la propulsion : braquage précis, neutralité en virage, séparation nette de la transmission et de la direction.