PASSION ET ÉQUILIBRE.

Le dynamisme et l'efficience dans le Gran Coupé BMW M6.

PASSION ET ÉQUILIBRE.

Le dynamisme et l'efficience dans le Gran Coupé BMW M6.

Dans le Gran Coupé BMW M6, la philosophie de BMW M GmbH est palpable : la répartition idéale du poids, le transfert des technologies issues de la compétition et le recours intelligent à des matériaux allégés promettent un maximum de dynamisme. En contribuant à abaisser le centre de gravité, le toit en carbone n’augmente pas uniquement l’efficience mais aussi l’agilité de la voiture. Des conditions idéales pour une expérience de conduite encore plus sportive – dans une atmosphère de confort luxueux, unique en son genre.

PASSION ET ÉQUILIBRE.Le dynamisme et l'efficience dans le Gran Coupé BMW M6.

Dans le Gran Coupé BMW M6, la philosophie de BMW M GmbH est palpable : la répartition idéale du poids, le transfert des technologies issues de la compétition et le recours intelligent à des matériaux allégés promettent un maximum de dynamisme. En contribuant à abaisser le centre de gravité, le toit en carbone n’augmente pas uniquement l’efficience mais aussi l’agilité de la voiture. Des conditions idéales pour une expérience de conduite encore plus sportive – dans une atmosphère de confort luxueux, unique en son genre.

BOÎTE M À DOUBLE EMBRAYAGE À 7 VITESSES AVEC DRIVELOGIC.

La boîte M à double embrayage (DCT) avec Drivelogic est une boîte à double embrayage innovante conçue spécialement pour les moteurs à hauts régimes BMW M. Elle dispose de la sélection automatique des rapports optimisée en termes de motricité, de la fonction départ automatisé, de l’assistance à faible vitesse et de la fonction d’arrêt et de redémarrage automatique du moteur. La commande s’effectue soit automatiquement, soit manuellement, via les palettes au volant M gainé cuir ou le sélecteur de boîte automatique placé sur la console centrale. La boîte M DCT assure des passages de rapports extrêmement rapides. Pour ce faire, les deux demi-boîtes disposant chacune de son propre embrayage transmettent la force motrice aux roues sans rupture de couple. Par ailleurs, la boîte M DCT adapte sa stratégie de passage des rapports en fonction des données de navigation, par exemple en rétrogradant avant un virage. La fonction additionnelle de départ automatisé, qui permet une accélération maximale départ arrêté, procure une expérience de conduite extrêmement dynamique, avec des changements de rapport en pleine accélération, sans pédale d’embrayage et sans rupture de charge. En fonctionnement automatisé (mode D) comme en fonctionnement manuel (mode S), le système Drivelogic met à votre disposition trois programmes de passage des rapports : avec en ligne de mire une sportivité extrême, le confort ou l’optimisation de la consommation.

GROUPE COMPÉTITION.

Sensation de course à l'état pur : grâce au M Competition Pack, la BMW M6 affiche des performances supérieures sur la piste grâce à une puissance moteur accrue, une direction plus directe et un châssis spécialement affûté.

La puissance du moteur essence 8 cylindres M TwinPower Turbo est portée de 423 kW à 441 kW. Cette augmentation de puissance est obtenue en augmentant la pression de suralimentation dans la plage de régimes supérieure. Le système d'échappement M sport émet un son particulièrement sportif : frissons garantis. Sur les circuits comme les routes de tous les jours, le tarage spécial de la suspension et la démultiplication plus directe de la direction assurent une traduction encore plus affûtée de chaque mouvement du volant. Extérieurement, les jantes BMW M en alliage léger, à doubles rayons 601 M, 20“, en exécution bicolore avec monte mixte surprennent au même titre que les doubles embouts d'échappement en noir chromé du système d'échappement.

DIFFÉRENTIEL ACTIF M.

Le différentiel actif M avec répartition entièrement variable du couple entre les roues arrière optimise la motricité et la tenue de route lors des changements de voie et des accélérations en sortie de virage, à allure soutenue ainsi que dans différentes conditions de roulage (neige, verglas ou gravillons). Il garantit un comportement précis, même en présence d’accélérations transversales extrêmes. Grâce à la régulation en continu du blocage du différentiel, le comportement routier est équilibré et la voiture plus facilement contrôlable dans les situations de conduite extrêmes. Cette optimisation de la motricité est le fait d’un système de blocage à lamelles à commande électronique qui réduit les écarts de vitesse de rotation entre les roues arrière. Issu de la compétition automobile, le système est connecté au Contrôle Dynamique de la Stabilité DSC via une unité de commande électronique. Il fait varier le couple de blocage entre 0 et 100 % de manière proactive en fonction de la situation de conduite. Les différences de couple les plus infimes entre les roues motrices peuvent ainsi être neutralisées – sans risque de sous-virage. Le différentiel actif M garantit une adhérence maximale et une agilité parfaite et transforme la force motrice du moteur en poussée presque sans perte de puissance.

FREINS CARBONE-CÉRAMIQUE M.

Les freins en carbone-céramique M* proviennent de la technologie des sports moteurs. L'utilisation d'un nouveau mélange de céramique et de fibre de carbone permet d'utiliser la force de freinage de manière encore plus directe et d'accroître la stabilité à l'évanouissement. En outre, ils résistent encore mieux à la chaleur, ne rouillent pas, s'usent beaucoup moins fort et contribuent à un gain de poids. Grâce à la construction légère, les masses rotatives et non suspendues sont réduites, ce qui contribue à améliorer la puissance d'accélération, l'agilité et le comportement du véhicule, mais participe également à une dynamique de conduite accrue, à une meilleure traction et un confort de suspension amélioré ainsi qu'à une baisse de la consommation de carburant.

Avec leurs disques surdimensionnés (410 mm à l’avant, 396 mm à l’arrière), les étriers fixes à six pistons à l’avant et à un seul piston à griffe à l’arrière, les freins M en carbone-céramique sont aptes à la conduite sur circuits de course, y compris dans la durée, grâce à leur tenue exceptionnelle à la chaleur. Le disque de frein ventilé et perforé assure ainsi une évacuation plus intense de la chaleur. Les freins M en carbone céramique sont reconnaissables à leurs étriers en exécution peinte dorée et à leur logo M caractéristique.

*En raison des propriétés spécifiques du matériel, le système pourra émettre des bruits de fonctionnement, selon les situations et le degré d’usure, juste avant l’arrêt du véhicule et particulièrement dans un environnement humide. L'influence de l'humidité et du sel de déneigement peut compromettre l'effet de freinage d'une installation conventionnelle. Cela est perçu à brève échéance comme une efficacité réduite du freinage que l'on compense en augmentant la pression sur la pédale de frein en cas de besoin.

ESPRIT DE COMPÉTITION.

Arborant la lettre la plus puissante du monde, tout modèle M apporte à chaque mètre parcouru la preuve de ses gènes de compétition. Avec des technologies telles que la fonction départ automatisé et des trains roulants ultra-précis, le Gran Coupé BMW M6 est aussi à l’aise sur les boulevards que dans la voie des stands.

  • Contrôle du démarrage

    Le contrôle du démarrage permet une accélération maximale départ arrêté lorsque le moteur a atteint sa température de service. Pour ce faire, le conducteur exerce une pression prolongée sur la touche DSC pour désactiver le Contrôle Dynamique de la Stabilité DSC et active le contrôle du démarrage. Il sélectionne le mode séquentiel (programme de conduite 3), enfonce la pédale de frein tout en accélérant à fond (kick down). Le symbole drapeau de départ apparaît sur le combiné d’instrumentation et le moteur monte automatiquement au régime de démarrage optimal. Le conducteur relâche alors la pédale de frein tout en maintenant écrasé l’accélérateur : la voiture accélère à fond jusqu’à ce que le conducteur relâche la pression sur l’accélérateur. La boîte M à double embrayage règle alors les points de passage des rapports de façon à exploiter systématiquement le régime de transition optimal dans la montée des rapports. Cet équipement est très apprécié des amateurs de conduite sportive.

  • Commande électronique d'amortisseur

    La commande électronique d'amortisseur (EDC) ajuste la force d’amortissement automatiquement ou manuellement à la situation de conduite. Tous les mouvements de caisse, qui influencent le comportement routier, sont surveillés par des capteurs. L’EDC analyse ces données et les transmet aux amortisseurs. Ceux-ci modulent en continu la force d’amortissement, par le biais d’électrovannes, en fonction des variations dans les conditions de roulage, de charge et de conduite. Ces interventions réduisent sensiblement le phénomène de plongée au freinage ou les mouvements de caisse dus aux ondulations de la route, aux virages ou aux accélérations. Résultat : la sécurité est augmentée – grâce par exemple à une distance de freinage plus courte – et le confort amélioré.

  • Contrôle Dynamique de la Stabilité

    Le Contrôle Dynamique de la Stabilité (DSC) est un autre équipement phare de la BMW M6 Gran Coupé. Par rapport aux systèmes précédents, les fonctions de régulation optimisées contribuent à améliorer encore le comportement dynamique. Par ailleurs, des fonctions supplémentaires ont été intégrées pour la sécurité active (amorce de freinage, fonction « freins secs », assistance anti-fading) et le confort (assistant de démarrage en côte, frein de stationnement avec fonction de maintien automatique du véhicule à l’arrêt Auto Hold). Le Contrôle Dynamique de la Stabilité (DSC) permet au conducteur de choisir entre trois modes : DSC on, MDM (mode M Dynamic), DSC off. En mode DSC on, il intervient de manière ciblée sur les freins pour prévenir toute tendance au sous-virage ou survirage, tandis que le MDM autorise un patinage plus important des roues et de légers dérapages contrôlés pour les conducteurs aux ambitions sportives. Ce mode prévoit également une intervention des aides à la conduite à partir d’un certain seuil. Lorsque le DSC est désactivé (DSC off), le conducteur a la possibilité d’exploiter au maximum la zone rouge sur circuit et d’effectuer des survirages de puissance (dérapages contrôlés) à l’aide de la pédale d’accélérateur.

  • M Servotronic

    L'assistance à la direction la mieux adaptée à chaque situation – le M Servotronic adapte la résistance directionnelle de manière dynamique à la vitesse, assurant ainsi un comportement directionnel direct et précis, y compris à grande vitesse. Elle se révèle d’autre part très confortable en exigeant un minimum d’effort musculaire au volant au bénéfice de la manœuvrabilité lors des stationnements, lors de la traversée de ruelles tortueuses ou sur les parcours sinueux.
    Un module de commande calcule sur la base de la vitesse l'assistance directionnelle la mieux adaptée aux conditions de marche du moment. L'assistance de la servodirection hydraulique est finement dosée et adaptée avec grande précision à la situation.
    À basse vitesse, les manœuvres du volant ne nécessitent ainsi qu'un minimum d'effort musculaire. Le degré d’assistance diminue lorsque la vitesse augmente, pour favoriser un toucher de route plus direct et une tenue de cap optimale en ligne droite. La direction M Servotronic est spécifiquement adaptée aux modèles M et offre le choix, par pression sur un bouton, entre trois courbes caractéristiques. En combinaison avec le M Competition Pack, le M Servotronic offre un toucher de route encore plus direct.

PACK M DRIVER.

Le pack M Driver porte la vitesse de pointe de série de 250 km/h à 305 km/h. Le pack M Driver peut être commandé directement avec un véhicule neuf, mais peut également être commandé sans problème par après. Toutes les autres données techniques ne sont pas affectées par l'installation. Par ailleurs, il comprend un bon pour un BMW M Intensive Training du BMW Driving Experience. Si le pack M Driver est de nouveau acheté, la formation du Driving Experience peut également être convertie en une autre formation moyennant supplément.

M Drive.

M Drive permet de programmer des profils de conduite personnalisés allant d’une conduite confortable à une configuration pour rouler sur circuit. D’une pression sur l’une des touches M Drive au volant, le conducteur peut activer à tout moment en un éclair l’un des deux profils enregistrés avec tous les réglages correspondants. Les configurations prédéfinies sont réglables individuellement via le menu iDrive. Les touches M Dynamic permettant de régler toutes les fonctions paramétrables individuellement du moteur et des trains roulants sont disposées autour du sélecteur de boîte de vitesses sur la console centrale. Le conducteur peut ainsi sélectionner individuellement le mode DSC, la courbe de puissance du moteur, la cartographie de la suspension M et de la direction Servotronic M à assistance variable en fonction de la vitesse et le programme de changement de rapports de la boîte de vitesses M à double embrayage. ll élabore ainsi une configuration détaillée qu’il peut ensuite mémoriser par pression prolongée sur l’une des deux touches M Drive au volant.

TECHNOLOGIES BMW EFFICIENTDYNAMICS.

Qu’il s’agisse d’optimiser les performances ou de réduire la consommation, l’important, c’est avant tout le plaisir de conduire BMW. BMW EfficientDynamics est une stratégie signée BMW visant à minimiser la consommation de carburant et les émissions tout en intensifiant le dynamisme et les sensations ressenties au volant. Ces technologies, dont bénéficient de série tous les modèles BMW, se rapportent à la conception générale de la voiture autour de la construction allégée intelligente, à la motorisation et à la gestion de l’énergie.

BMW EfficientDynamics

  • Arrêt-redémarrage automatique

    La fonction d’arrêt et de redémarrage automatique du moteur permet de ne consommer du carburant que lorsque la voiture roule. À un feu rouge ou dans un embouteillage par exemple, la fonction d’arrêt et de redémarrage automatique du moteur exploite le potentiel d’économie alors disponible en coupant le moteur dès que le conducteur passe au point mort et freine la voiture jusqu’à l’arrêt complet. Un affichage sur l’écran d’information indique que la fonction est activée. Dès que le conducteur relâche la pédale de frein, le moteur redémarre automatiquement. Cela n’a aucune incidence négative sur l’agrément de conduite et la sécurité, car la fonction reste inopérante tant que le moteur n’a pas atteint sa température de service optimale ou que la température souhaitée dans l’habitacle n’est pas atteinte, ou encore si la charge de la batterie est insuffisante ou si vous tournez le volant. Au besoin, une unité de commande centrale redémarre le moteur même si la BMW est à l’arrêt, par exemple lorsque la voiture avance seule ou que le pare-brise s’embue. Il est également possible de désactiver à tout moment la fonction d’arrêt et de redémarrage automatique du moteur d’une pression sur un bouton.

  • Récupération de l’énergie au freinage

    Chaque freinage libère de l’énergie cinétique, une énergie restée longtemps inexploitée dans les voitures. Le système de récupération de l’énergie au freinage utilise ce potentiel et produit du courant à partir de l’énergie de décélération générée lorsque le conducteur lève le pied de l’accélérateur ou freine. Ce courant sert à charger la batterie. Grâce à ce système intelligent de gestion de l’énergie, l’alternateur ne fonctionne plus en permanence et le moteur est moins sollicité. Résultat : la consommation baisse et la puissance moteur augmente, en parfaite adéquation avec la philosophie BMW EfficientDynamics.

  • Dépendant de conditions et de l’utilisation, les caractéristiques spécifiques des matériaux utilisés peuvent engendrer des bruits opérationnels juste avant que le véhicule s’arrête, particulièrement en conditions humides. L’impact de l’humidité et du sel de voirie peuvent causer le freinage de fonctionner comme un système de freins conventionnels. Cela peut réduire le freinage pour une courte durée et peut être équilibré par des pressions accrues sur la pédale là où nécessaire.