Modèles BMW M véhicules BMW M en mouvement sur des circuits de course

VUE D’ENSEMBLE DE LA CONCEPTION DES MODÈLES BMW M.

Passion du sport automobile, exclusivité et perfection : accompagnez-nous à travers près de 50 ans de voitures BMW M ! Nous vous présentons des modèles allant de la légendaire BMW M1 à la BMW M3 en passant par l’actuelle BMW M8, avec des performances exceptionnelles et la possibilité d’adapter exactement les modèles dotés des équipements BMW Individual et BMW M Performance Parts à leur propre caractère.

VUE D’ENSEMBLE DE LA CONCEPTION DES MODÈLES BMW M.

LA BMW M1 (E26).

Modèles BMW M BMW M1 E26 vue de trois quarts avant en stationnement

La première voiture développée par l’ancienne BMW Motorsport GmbH fascine à la fin des années soixante-dix par sa forme de coin intemporelle. Conçue par la légende du design Giorgio Giugiaro, la carrosserie est basée sur le BMW Turbo, une étude réalisée en 1972 par le designer de longue date Paul Bracq.  Ses naseaux étroits, ses phares rabattables et ses lignes dessinée conjuguent esthétique et dynamique. La performance est également légendaire : c'est la voiture de série allemande la plus rapide jusqu'en 1983. La supercar à moteur central atteint une vitesse de pointe nettement au-delà des 260 km/h et fonde ainsi la tradition des véhicules routiers M.

Seulement 460 exemplaires ont été construits à la main de 1979 à 1981. Ceux qui ont la chance de piloter un exemplaire racontent les caractéristiques de conduite exceptionnelles, la formidable dynamique en virage et le moteur à rotation rapide de 3,5 litres.

Période de production : 1978 – 1981

Moteurs : 3,5 litres (204 kW, 277 ch), 6 cylindres

Longueur/largeur/hauteur : 4.359 mm/1.824 mm/1.138 mm

BMW SÉRIE 1 M COUPÉ (E82).

Modèles BMW M BMW Série 1 M Coupé E82, vue de trois quarts avant en mouvement sur la route

Bien que depuis 2004, la BMW Série 1 convainc les conducteurs qui savent apprécier le tempérament sportif et la tenue de route hors pair dans une voiture compacte, la BMW Série 1 M Coupé n'est disponible que depuis 2011. Deux turbocompresseurs font passer le moteur essence 6 cylindres en ligne à 340 ch (250 kW), qui, de pair avec un empattement court et une voie plus large que la BMW Série 1 classique, communiquent des sensations de dynamique hors du commun. Plus de 6300 exemplaires seront construits jusqu’en 2012. Trois ans plus tard, la BMW M2 renoue avec cette ligne et poursuit le concept consistant à fusionner un véhicule compact avec les meilleures caractéristiques d'une voiture de sport.

Période de production : 2011 – 2012

Moteurs : 3,0 litres (250 kW, 340 ch), 6 cylindres

Longueur/largeur/hauteur : 4.380 mm/1.803 mm/1.420 mm

LA BMW M2 (F87).

Modèles BMW M BMW M2 F87, vue de profil en mouvement sur la route

Successeur de la BMW Série 1 M Coupé, la BMW M2 perpétue depuis 2015 la ligne des coupés compacts dynamiques et puissants, fondateurs de la BMW 2002 Turbo et de la BMW M3 (E30).

C'est ce que révèle déjà l'extérieur affirmé de la voiture, avec ses ailes évasées et ses grandes prises d'air dans la jupe avant. Le moteur essence 6 cylindres suralimenté par turbo convainc par sa tonicité et sa puissance qu'il transmet au bitume par une boîte de vitesses à double embrayage en option. À partir de 2018, la BMW M2 Competition prendra le relais avec une puissance supplémentaire de 30 kW (40 ch), seulement devancée par la M2 CS (Club Sport) limitée à 2200 exemplaires, dont le moteur développe 331 kW (450 ch). À chaque version, la suspension M assure un comportement propre et clair, un contrôle précis et un incroyable plaisir de conduire.

Période de production BMW M2 : 2015 – 2018, M2 Competition : 2018 – 2020, M2 CS : 2020

Moteurs : 3,0 litres (272 – 331 kW, 370 – 450 ch), 6 cylindres

Longueur/largeur/hauteur : 4461 – 4468 mm/1854 – 1871 mm/1410 –  1414 mm

BMW M3 (E30/2S, E30/2SC, E36/2S, E36/2CS, E36/4S, E46/2S, E46/2CS, E90/92/93, F80, G80).

Modèles BMW M BMW M3 G80, vue avant en mouvement sur la route

À l'origine, la BMW M3 (E30/2S, E30/2SC) devait être la version routière d'une voiture de course, mais l'intérêt est tel qu'on vend bien plus que les 5000 exemplaires nécessaires à l'homologation du groupe A. L'extérieur affiche déjà une dynamique extrême avec ses ailes évasées, ses ailes arrière iconiques jusqu'aux montants arrière redessinés. Mais aussi à l'intérieur, tout ce qui a fait ses preuves en course est installé : disques de frein ventilés de l'intérieur, boîte de vitesses sport avec le premier rapport installé en bas à gauche, moteur essence 4 cylindres de 2,3 litres de 200 ch (143 kW).

Tandis que la version course va de victoires en victoires, la BMW M3 dépasse toutes les attentes en matière de vente : le véhicule s’est vendu plus de 18000 fois dans la version Cabrio. S’y ajoutent la version Evolution remaniée de 220 ch (154 kW) et la BMW M3 Sport Evolution de 2,5 litres de cylindrée pour 238 ch (166 kW).

En 1992, la deuxième génération de la BMW M3 (E36) poursuit son histoire à succès. Le véhicule est nettement plus mature avec de légères modifications visuelles par rapport au modèle classique : comme les rétroviseurs extérieurs M à l’aérodynamique optimisée. Mais sous le capot, les choses changent radicalement : Le moteur essence 6 cylindres en ligne de 286 ch (210 kW) avec arbres à cames en tête variables (système VANOS) autorise des accélérations fulgurantes. À partir de 1995, la mise à niveau du modèle permettra non seulement d'ajouter 200 cm3 de cylindrée, mais également 321 ch (236 kW).
Au changement de millénaire, la BMW M3 (E46) sort dans les showrooms pour sa troisième édition, suivie un an plus tard par la BMW M3 Cabrio. Elles poursuivent l’idée de base de la BMW M3, qui consiste à associer le moins de poids possible à un maximum de dynamique de conduite. Forte de ses 343 ch (252 kW), elle offre des performances conformes aux gènes M. De l'extérieur, Coupé et Cabrio se différencient des modèles de série par un empattement plus large, des ouïes sur les ailes avant et un Powerdome sur le capot.

Dans la BMW M3 construite de 2007 à 2013, plusieurs nouveautés font fureur : comme sur les modèles classiques, trois versions de carrosserie sont désormais disponibles : Berline (E90), Coupé (E92) et Cabrio (E93). Pour la première fois, une BMW M3 est animée par un moteur V8. Le moteur quatre litres développe 420 ch (309 kW) et tourne jusqu'à 8300 tours par minute – le moteur de série au régime le plus élevé jamais construit par BMW ! Avec le pack M Driver en option, la voiture atteint ainsi une vitesse de pointe de 280 km/h.

La cinquième génération de la BMW M3 (F80) reposera dès 2014 sur un moteur essence 6 cylindres en ligne, équipé pour la première fois dans une M3 de turbocompresseurs. Le moteur libère son couple maximum dès les 1850 t/min, autorisant ainsi des sprints difficiles dans pratiquement toutes les situations. La Berline est la seule forme de carrosserie de la BMW M3 d'une puissance de 431 ch (317 kW) – les Coupé et Cabrio correspondantes s'appellent désormais M4. Les élargisseurs d'ailes, les rétroviseurs extérieurs M et le toit M sombre en carbone montrent également à l'extérieur que cette voiture a des qualités de maniabilité et une dynamique de conduite exceptionnelles. À partir de 2016, la BMW M3 Competition, dont le moteur développe une puissance de 450 ch (331) kW et qui utilise de série la suspension M adaptative, est disponible.
En 2018, la BMW M3 CS a été créée pour trois mois, avec un moteur encore supérieur de 10 ch pour atteindre 460 ch (338 kW).

Depuis 2021, la BMW M3 (G80), dont l'esthétique est radicalement différente de celle de la berline de série, dispose de grands naseaux hauts. Elle poursuit le concept de combinaison de tempérament sportif, de dynamique et d'aptitude à l'usage quotidien de l'ancienne BMW M3 - équipée d'une boîte manuelle à six rapports et d'un moteur de 480 ch (353 kW), elle délivre 510 ch (375 kW) sur la BMW M3 Competition également disponible. La boîte de vitesses M Steptronic à 8 rapports avec Drivelogic permet des changements de vitesse ultrarapides pour une dynamique de conduite maximale, en combinaison avec la suspension M précise.

Période de production BMW M3 : 1986 – aujourd’hui

Moteurs : 2,3 – 3,0 litres (143 – 375 kW, 200 – 510 ch), 4, 6 & 8 cylindres

Longueur/largeur/hauteur : 4346 – 4794 mm/1680 – 1887 mm/1370 –  1431 mm

BMW M4 (F82, F83, G82).

Modèles BMW M BMW M4 G82, vue de trois quarts de profil en stationnement

La BMW Série 4 remplace le Coupé de la Série 3 et constitue ainsi un changement radical. De conception claire et indépendante, le véhicule se distingue nettement de la BMW Série 3 – par sa cellule des occupants en retrait, son capot plus long, ses porte-à-faux plus courts. Tout cela montre une allure plus expressive, plus puissante. Il en va de même pour la BMW M4 Coupé, les versions M4 Coupé Competition (2016-2020) de 450 ch (331 kW) et la M4 Coupé CS de 460 ch (338 kW) pour 2017 et 2018. Entre-temps, la M4 est disponible en Coupé GTS (2017-2018), propulsée par 500 ch (368 kW). La M4 Cabrio et la M4 Competition Cabrio apportent un vent frais. Toutes les voitures ont en commun le moteur essence 6 cylindres de 3,0 litres avec un double turbocompresseur.

La deuxième génération, nettement plus longue et plus large, ajoute des accents visuels clairs grâce aux doubles naseaux verticaux inclinés vers l'avant. Dans la M4, le moteur essence 3,0 litres avec 6 cylindres 480 (boîte manuelle) ou 510 ch (boîte automatique à 8 rapports) (353 ou 375 kW) atteint une vitesse de 290 km/h avec le pack M Driver en option. Dynamique et agilité sont soulignées par un design précis et sans compromis.

Période de production BMW M4 : 2014 – aujourd’hui

Moteurs : 3,0 litres (317 – 375 kW, 431 – 510 ch), 6 cylindres

Longueur/largeur/hauteur : 4671 – 4794 mm/1870 – 1887 mm/1383 –  1394 mm

BMW M5 (E28S, E34S, E34/5S, E39S, E60, E61, F10, F90).

Modèles BMW M BMW M5 F90, vue de trois quarts avant en mouvement sur la route

Visuellement, la première BMW M5 (E28S) ne se distinguait guère de la berline de série en 1985. Les voitures façonnées à la main disposent cependant du moteur actualisé de la BMW M1 et peuvent ainsi atteindre une vitesse de plus de 250 km/h. Avec plus de 2200 exemplaires construits, la pierre angulaire de la version haut de gamme est donc l'une des berlines sportives les plus réussies.

En 1988, la nouvelle BMW Série 5 s'accompagne d'une nouvelle M5 (E34S).
Celle-ci développe au départ 315 ch (232 kW), mais en 1992, les moteurs sont revus. Ils puisent alors dans leur cylindrée de 3,8 litres une puissance de 340 ch (250 kW) – et dans une version de moins de 900 exemplaires, la voiture se décline également en M5 Touring. Grâce à une sensation de conduite impeccable et à une grande précision directionnelle, cette M5 fait forte impression en toutes circonstances.

Entre 1998 et 2003, la BMW M5 (E39S) conquiert les routes avec un moteur 8 cylindres, d'une cylindrée de cinq litres et d'une puissance de 400 ch (294 kW). À ce moment-là, c’est le modèle d'une berline de sport – apte à l'usage quotidien pour chaque situation, et néanmoins un match pour presque toutes les voitures de sport grâce aux performances et à la dynamique.

Le successeur (E60) n'entrera dans les showrooms qu'en 2005, suivi de la version Touring (E61) en 2007, qui est aussi le dernier M5 de cette carrosserie. Équipé d'un moteur 10 cylindres dont les 507 ch propulsent le véhicule à 305 km/h avec le pack M Driver en option.

En 2011, la BMW M GmbH équipe pour la première fois la M5 (F10) d’un moteur suralimenté par un double turbocompresseur. Le moteur développe une puissance de 560 ch (412 kW) et constitue à ce moment le modèle le plus puissant de la gamme BMW. Deux ans plus tard, le premier modèle M5 Competition est disponible avec une légère augmentation de puissance à 575 ch (423 kW), tandis qu’en 2014, le 8 cylindres de la version spéciale « 30 Jahre M5 » délivre 600 ch (441 kW) après remaniement. Le couple maximal extraordinaire est compris entre 1.500 et 5.750 tours par minute - ainsi, dans presque toutes les situations, la capacité d'accélération est pleinement disponible.

Fidèle à sa ligne de produits depuis 2017, l'actuelle BMW M5 (F90) combine la sportivité typique de la ligne M avec le confort et l'élégance de la BMW Série 5 Berline. Avec le moteur connu de la M5 précédente, la nouvelle transmission intégrale M xDrive et une boîte de vitesses M Steptronic à 8 rapports, une accélération puissante et une dynamique de conduite remarquable sont des caractéristiques typiques de ce véhicule de la BMW M GmbH. Seulement surpassé en 2018 par la BMW M5 Competition, qui développe 25 ch en plus et produit ainsi 625 ch (460 kW) sur la route. limitée à un an de période production, la BMW M5 CS (Competition Sport), forte de 635 ch (467 kW), accélère de 0 à 100 km/h en 3,0 secondes. Des pièces en carbone réduisent le poids de la berline extrêmement sportive, qui ne peut être réglée électroniquement qu'à 305 km/h sur demande.

Période de production BMW M5 : 1985 – 1995, 1998 – 2003, 2005 – aujourd’hui

Moteurs : 3,5 – 5,0 litres (302 kW, 410 ch), 6, 8 & 10 cylindres

Longueur/largeur/hauteur : 4620 – 4966 mm/1700 – 1903 mm/1400 –  1512 mm

BMW M6 (E63, E64, F06, F12, F13).

Modèles BMW M BMW M6 F13, vue de trois quarts de profil en mouvement sur la route

En 1984 déjà, l'ancêtre de la M6 coule de source, la BMW M635CSi. Équipée du moteur retravaillé de la BMW M1, ses 286 ch (210 kW) du coupé conçu par Paul Bracq en font l'une des voitures de sport les plus rapides disponibles à l'époque.

En 2005, après l'expiration de la BMW Série 8 (E31), BMW remet sur le marché un coupé de la classe luxe. Conçu par Chris Bangle, le véhicule est équipé de tout ce qui est typique des coupés M : un moteur 10 cylindres exceptionnellement puissant de 507 ch (373 kW), un design puissant et plein d'assurance ainsi qu'une suspension réglable qui garantit à la fois confort, précision et dynamique de conduite. C'est le cas tant pour la version fermée que pour la version Cabrio de la voiture.

Le successeur sera présenté en 2012. Le moteur compte désormais deux cylindres de moins, mais une puissance nettement supérieure. Le moteur essence V8 à double turbo délivre une puissance de 560 ch (412 kW), la M6 Competition de 575 ch (423 kW). Le moteur de la Competition Coupé a été revu à la mi-2015 et affiche ainsi 600 ch (441 kW) sur la route grâce à la boîte de vitesses à double embrayage à sept rapports. Avec le pack M Driver en option, la BMW M6 atteint une vitesse de pointe de 305 km/h. Ces performances sont comparables à celles du Coupé, du Cabrio et du Gran Coupé disponible à partir de 2013.

Période de production BMW M6 : 2005 – 2018

Moteurs : 4,4 – 5,0 litres (373 – 441 kW, 507 – 600 ch), 8 & 10 cylindres

Longueur/largeur/hauteur : 4871 – 4898 mm/1855 – 1899 mm/1372 –  1377 mm

BMW M8 COMPETITION (F91, F92, F93).

Modèles BMW M BMW M8 F92, vue de trois quarts arrière en stationnement avec mannequin

La M8 Coupé existerait presque depuis 30 ans : au début des années quatre-vingt-dix, les ingénieurs BMW développèrent un prototype BMW M8 animé par un moteur V12 dérivé du Coupé E31.

Mais ce n'est qu'en 2019 qu'une BMW de ce nom arrivera dans les showrooms avec la BMW M8 Competition Coupé (F92), la Cabrio (F91) et la Gran Coupé (F93). Deux turbocompresseurs montés en parallèle permettent au 8 cylindres d'atteindre une puissance de 625 ch (460 kW) et d'atteindre une vitesse nettement supérieure aux 300 km/h avec le pack M Driver en option.

Même à l'arrêt, la BMW M8 se présente comme la combinaison parfaite de sportivité et de luxe. Le tracé radical des lignes est dynamique. Des détails tels que la calandre en noir chromé ou les coques de rétroviseurs en noir brillant confèrent au véhicule un caractère sportif. Celui-ci est entre autres souligné par le toit en carbone de série. De plus, la suspension M adaptative, qui s'adapte à la situation de conduite et qui soutient BMW M xDrive, assure une dynamique de conduite incomparable. Qu'il s'agisse d'un Coupé, d'un Cabrio ou d'un Gran Coupé à quatre portes, ces modèles sont synonymes de superlatifs dans toutes les relations.

Période de production de la BMW M8 Competition : 2019 – aujourd’hui

Moteurs : 4,4 litres (460 kW, 625 ch), 8 cylindres

Longueur/largeur/hauteur : 4867 – 5098 mm/1907 – 1948 mm/1353 –  1420 mm

BMW X3 M COMPETITION (F97).

Modèles BMW M BMW X3 M F97, vue de trois quarts avant en mouvement

Pour la première fois en 2019, une BMW X3 sera disponible en version M. Avec son moteur essence 6 cylindres double turbo puissant, le véhicule accélère de 0 à 100 km/h en un peu plus de 4 secondes, et depuis son remaniement en 3,8 secondes. Une transmission intégrale M xDrive avec différentiel M actif permet aux 480 ch (353 kW) de libérer leur puissance dans tous les environnements, une combinaison fascinante des gènes X et M. Il en va de même pour la variante BMW X3 M Competition de 510 ch (375 kW).

De l’extérieur également, la BMW X3 M révèle ses capacités. La ligne d'épaules horizontale relie la partie avant assurée à la poupe marquante. Les naseaux en Schwarz hochglänzend et les ouïes M sur les flancs avec leurs structures tridimensionnelles annoncent déjà de l'extérieur la technologie haut de gamme qui attend dans l'habitacle : les sièges M sport procurant un soutien latéral exceptionnel ou les inserts de décoration M en carbone. Le véhicule est ainsi toujours prêt à mettre son savoir-faire en valeur sur tous les terrains.

Période de production de la BMW X3 M : 2019 – aujourd’hui

Moteurs : 3,0 litres (353 – 375 kW, 480 – 510 ch), 6 cylindres

Longueur/largeur/hauteur : 4726 mm / 1897 mm / 1669 mm

BMW X4 M (F98).

Modèles BMW M BMW X4 M F98 MP, vue de profil en stationnement

Avec la deuxième génération de la BMW X4, le modèle M sera commercialisé en 2019. L'élégance sportive du modèle de base y est exécutée de manière encore plus claire et précise : les éléments de design exclusifs du pack extérieur M Carbon en option (non disponibles depuis le remaniement du modèle mais comprenant des éléments en PRFC) des prises d'air du pare-chocs ou des coques de rétroviseurs soulignent le caractère athlétique du SUV Coupé Crossover. La BMW X3 M partage la base technique et les moteurs : la BMW X4 M dispose de 480 ch (353 kW), la X4 M Competition de 510 ch (375 kW) et, après remaniement du modèle, d'un couple énorme de 650 Nm. Grâce au pack M Driver en option, les véhicules atteignent des vitesses de pointe de 280 ou 285 km/h. La BMW X4 M conjugue des performances et une exclusivité hors du commun à un tempérament expressif.

Période de production de la BMW X4 M : 2019 – aujourd’hui

Moteurs : 3,0 litres (353 – 375 kW, 480 – 510 ch), 6 cylindres

Longueur/largeur/hauteur : 4758 mm / 1927 mm / 1618 mm

LA BMW X5 M (E70, F85, F95).

Modèles BMW M BMW X5 M F95, vue de trois quarts arrière en stationnement

The second generation of BMW's first sporty SUV is redesigned in 2009 by BMW M GmbH, thereby creating the first BMW X5 M (E70). Powered by two turbochargers, the 4.4 liter V8-cylinder petrol engine, one of the most frequently used M engines, produces 555 hp (408 kW). Together with the X6 M, this is the first time that a BMW has the all-wheel xDrive – as an M version, of course. The vehicle has a low-key appearance and the classic M driving dynamics.

This is carried on by the successor model (F85) and the 4.4 liter twin-turbo engine, which brings 575 hp on to the highway thanks to the new 8-speed M transmission. Here, the improved aerodynamics of the third-generation BMW X5 does the rest, enhanced by typical M elements such as the air intakes.

The next generation of the BMW X5 M (F95) masterfully combines M and X genes in performance and driving dynamics with luxurious interiors and comfort. The twin turbo-charged 8-cylinder petrol engine delivers 600 hp (441 kW) with the BMW X5 M and 625 hp (460 kW) with the BMW X5 M competition. With the optional M Driver’s Package, the SUV reaches a maximum speed of 290 km/h.

Production period BMW X5 M: 2009 – 2013, 2015 – today

Engines: 4.4 liters (408 – 460 kW, 555 – 625 hp), 8-cylinder

Length/width/height: 4,854 – 4,938 mm / 1,933 – 2,013 mm / 1,739 – 1,747 mm

BMW X6 M (E71, F86, F96).

Modèles BMW M BMW X6 M F96, vue de trois quarts de profil en stationnement

À partir de 2008, la BMW X6 (E71) fait sensation, le premier Crossover Coupé et SUV de BMW. Et un an plus tard, le modèle M correspondant, la BMW X6 M, convainc ceux qui veulent le meilleur des deux mondes, SUV et voiture de sport, domination extravertie et dynamique de conduite exceptionnelle. La combinaison de M xDrive et du moteur essence 8 cylindres M Twin Turbo de 4,4 litres (555 ch/408 kW) permet une agilité inédite dans ce SUV, quel que soit le revêtement.

À partir de 2015, la deuxième génération de la X6 M (F86) s'apprête à décoller, avec son moteur biturbo 4,4 litres de 575 ch (423 kW), déjà vu dans les M5 et X5 M. Avec le pack M Driver en option, le véhicule, qui combine une ligne de coupé avec de grandes prises d'air, atteint une vitesse de pointe de 280 km/h.

Le changement de modèle 2019 présente la X6 M Competition (F96), qui transmet sa puissance formidable de 625 ch (460 kW) via la M xDrive avec différentiel M actif et réunit les avantages de la transmission intégrale et de la propulsion arrière. Les points forts spécifiques à la ligne M accentuent encore son esthétique marquante, comme la calandre noire ou les ouïes M avec logo M intégré. La BMW X6 M allie luxe, souveraineté et sportivité extrême – une composition exceptionnelle !

Période de production de la BMW X6 M : 2009 – aujourd’hui

Moteurs : 4,4 litres (408 – 460 kW, 555 – 625 ch), 8 cylindres

Longueur/largeur/hauteur : 4876 – 4948 mm/1983 – 2019 mm/1684 –  1697 mm

BMW Z3 M (E36/7, E36/8).

Modèles BMW M BMW Z3 M E36/8, vue de profil en stationnement

En 1995, avec le Z3 épuré, BMW lance sur le marché un roadster basé sur l'ancienne BMW Série 3 compact (E36). Avec le moteur de l'ancienne BMW M3 (E36), le véhicule délivre des performances exceptionnelles à partir de 1997, notamment en termes de dynamique de conduite, où il devance des concurrents nettement plus motorisés en slalom. Un an plus tard, la version fermée est également disponible en modèle M. À partir de 2001, BMW équipe les deux versions – Coupé et Roadster – du moteur de son successeur M3 (E46), qui permet d’obtenir encore plus de dynamique de conduite grâce à son tempérament tonique.

Période de production de la BMW Z3 M : 1997 – 2002

Moteurs : 3,2 litres (236 – 239 kW, 321 – 325 ch), 6 cylindres

Longueur/largeur/hauteur : 4025 mm / 1740 mm / 1279 mm

BMW Z4 M (E85, E86, G29).

Modèles BMW M BMW Z4 M G29, vue de trois quarts de profil en mouvement sur la route

Le successeur du Roadster Z3 et Coupé évolue sensiblement en taille et offre beaucoup plus de confort, d'où son nom Z4. Le véhicule conçu par Chris Bangle sera également disponible à partir du remaniement de 2006 comme Z4 M avec le moteur de la BMW M3 (E46), maintenant avec une puissance totale de 343 ch (252 kW). Roadster (E85) et Coupé (E86) ont d'ailleurs été lancés simultanément.

Pour son successeur E89, BMW a renoncé à une version M, tandis que la G29 est disponible en version M40i. Avec son avant large et plat et son capot allongé, elle poursuit le concept de design du Roadster, qui ajoute des accents puissants et offre des performances extrêmement sportives. Elle en est redevable à son moteur de 340 ch (250 kW), à sa suspension M adaptative et au différentiel M sport.

Période de production de la BMW Z4 M : 2006 – 2008, 2019 – aujourd'hui

Moteurs : 3,0 – 3,2 litres (250 – 252 kW, 340 – 343 ch), 6 cylindres

Longueur/largeur/hauteur : 4091 – 4321 mm/1781 – 1861 mm/1268 –  1304 mm

Consommation et émissions de CO2.

  • BMW M3 :
    Consommation en l/100 km (cycle mixte) : 10,2–9,6
    Émissions de CO2 en g/km (cycle mixte) : 232–221

    BMW M4 :
    Consommation en l/100 km (cycle mixte) : 10,2–9,6
    Émissions de CO2 en g/km (cycle mixte) : 232–221

    BMW M5 :
    Consommation en l/100 km (cycle mixte) : 10,6
    Émissions de CO2 en g/km (cycle mixte) : 243–242

    BMW M8 Coupé :
    Consommation en l/100 km (cycle mixte) : 10,4
    Émissions de CO2 en g/km (cycle mixte) : 239

    BMW M8 Cabrio :
    Consommation en l/100 km (cycle mixte) : 10,7
    Émissions de CO2 en g/km (cycle mixte) : 244

    BMW M8 Gran Coupé :
    Consommation en l/100 km (cycle mixte) : 10,7
    Émissions de CO2 en g/km (cycle mixte) : 243

    BMW X3 M :
    Consommation en l/100 km (cycle mixte) : 10,7
    Émissions de CO2 en g/km (cycle mixte) : 244

    BMW X4 M :
    Consommation en l/100 km (cycle mixte) : 10,7
    Émissions de CO2 en g/km (cycle mixte) : 244

    BMW X5 M :
    Consommation en l/100 km (cycle mixte) : 12,5
    Émissions de CO2 en g/km (cycle mixte) : 286

    BMW X6 M :
    Consommation en l/100 km (cycle mixte) : 12,5
    Émissions de CO2 en g/km (cycle mixte) : 285

    Les indications concernant la consommation de carburant et d'énergie électrique ainsi que les émissions de CO2 ont été déterminées selon la méthode de mesure réglementairement prescrite VO (EU) 2007/715 dans sa version en vigueur. Les valeurs indiquées s'appliquent à un véhicule en équipement de base en Allemagne, les écarts tiennent compte des différences dans les dimensions des jantes et des pneus choisis et de l'équipement en option sélectionné, les valeurs peuvent varier durant la configuration.

    Les données d'efficience en matière de CO2 découlent de la directive 1999/94/CE et du règlement sur les voitures particulières dans leur version actuelle et se basent sur les valeurs de consommation et d'émissions de CO2 du cycle NEDC pour la classification.

    Pour de plus amples renseignements sur la consommation de carburant officielle et les émissions de CO2 des nouvelles voitures particulières, veuillez consulter le guide pratique (intitulé « Consommations conventionnelles de carburant et émissions de gaz carbonique ») disponible gratuitement dans tous les points de vente ou auprès de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie), Éditions, 2 square Lafayette, BP 406, F-49004 Angers Cedex 01).